11/06/2004

Lettre au Moniteur de l'automobile.

Partant de l'idée qu'il y a encore beaucoup de fans de Lancia en belgique mais que peut-être peu d'entre eux suivent vraiment l'évolution de la situation de la marque, j'ai envoyé une lettre à la rédaction du Monieur Automobile, via leur site Web ( www.automagazine.be).
 
 
 
-------------------------------------------------------------------------------------------------
 
Bonjour,
 
Lecteur de votre revue que j'apprécie beaucoup, je suis fana de Lancia. Et j'ai craqué lorsque j'ai vu le prototype Fulvia au salon. A cette époque, il était probable, selon les personnes de Lancia présentes sur le stand, que cette voiture soit produite. Je m'en réjouissais et prévoyais déjà d'en acquérir une. Entretemps, la décision a été prise de ne pas produire cette voiture.
 
Au vu des réactions enthousiastes que ce prototype a suscité à chaque fois qu'il a été montré au public, je ne comprends pas cette décision ni les motifs évoqués pour la justifier.
 
En tout état de cause, les Lancistes ont vraiment l'impression que le Groupe Fiat n'a cure de l'avenir de Lancia et qu'une disparition de la marque à cout terme est inéluctable, chose qui est inacceptable.
 
Il existe pour l'instant un mouvement de protestation en Italie de la part de passionnés de Lancia qui ne peuvent se résoudre à accepter cette situation. Il est prévu d'envoyer une lettre au nouveau président du Groupe, Mr di Montezemolo.
 
Je me demandais si vous trouveriez opportun de consacrer un article à ce qui se passe au sujet de Lancia, article qui aborderait aussi le cas du Concept Fulvia, mort né alors qu'il aurait pu redorer le blason de la Marque, et de quelle manière...
 
Je reste à votre entière disposition pour de plus amples informations.
 

De Coninck Stéphane.


19:01 Écrit par Stephane De Coninck | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.